La France en camping-car

La France en camping-car

SUD-EST: Hérault, Ardeche, Haute-Loire, Alpes,Canal du Midi, Pays Cathare,Camargue

                              (1)             L'HERAULT

 

 

Vous parler de l'Hérault ne sera pas une tâche trop difficile pour moi, puisque j'y suis né, en suis parti et comme il me manquait trop, y suis revenu! Se balader dans ce département est un vrai plaisir.

 

100_8623.JPG

 

La fontaine des trois grâces sur la place de la comédie. Ici lorsqu'on s'y promène,

on dit qu'on fait l'œuf (à cause la forme de la place)

 

100_8616.JPG

 

Montpellier, la capitale Languedocienne est une ville superbe et animée mais comme beaucoup de grandes villes, pas faite pour les CC. La comédie, le Peyrou, la cathédrale et le musée Fabre méritent cependant une visite tout comme les allées Paul Riquet et la cathédrale St Nazaire à Béziers. Ma ville préférée et qui même si elle n'est pas attirante pour les CCaristes, est Sète . "Une île singulière" ( P. Valéry). Sa plage de la Corniche, chantée par Brassens! la contempler du haut du mont St Clair est un enchantement, se promener sur le môle ou les quais, un vrai plaisir. Pour mieux s'en imprégner, promenez-vous dans les ruelles du quartier haut ou à la Marine avec un air de "tonton Georges" dans la tête que vous pourrez aller saluer au cimetière du Py ou à son "Espace".

 

 

Pour en savoir plus sur Sète,un clic sur notre blog:

 

//sete-ilesinguliere.blog4ever.com/blog/index-124811.html

 

 

                              Ambiance de feu pour les joutes de la St Louis.

 

Profitez de votre venue à Sète pour faire le tour de l'étang de Thau avec votre camping-car. Longez la route côtière jusqu'à Marseillan puis Agde, suivant la saison un bon bain sera le bienvenu!  Avant de rejoindre Le Cap, le Grau ou la Tamarissière, un arrêt sur les bords de l'Hérault au centre ville est impératif pour admirer la cathédrale St Etienne, imposante et sombre puisqu'en pierre volcanique. Mèze sera ensuite une étape incontournable. (Voir notre site de la ville que nous habitons).

 

                 

 

 

Avant de poursuivre sur Balaruc les Bains (Cures thermales) et retour sur Sète, une halte à Bouzigues s'impose. Comme dans tous les villages qui bordent le bassin de Thau, vous pourrez déguster huîtres et moules qui portent son nom.

 

 

 A Pézenas, ville d'art et d'histoire vous serez émerveillés par ses demeures seigneuriales et ses hôtels particuliers. Les ruelles aux noms évocateurs offrent au visiteur élégants balcons et portes ouvragées. Admis à jouer devant Conti, Molière vint en 1650 à Pézenas et je faillirais si je ne vous disais pas que Boby Lapointe était aussi d'ici. Les animaux totèmiques occupent une grande place dans toutes les manifestations de la région: le boeuf de Mèze, le chameau de Béziers, le loup de Loupian pour ne citer que les principaux et bien sûr le poulain de Pézenas. 

 

 

L'hôtel de Lacoste à Pézenas

100_8633.JPG

100_8630.JPG

 

Délaissons les bords de mer pour monter vers les hauts cantons. Le lac du Salagou sera une étape agréable où les amateurs de nature et de vtt seront gâtés !

 

 

Encore un joli but de balade, les gorges de l'Hérault, avec un arrêt ici au pont du diable, juste avant les grottes de Clamouse .

 

 

Quelques kilomètres plus loin, St Guilhem Le Désert, sans doute le plus beau village du département avec ses ruelles sinueuses qui nous conduisent jusqu'à l'abbatiale.

 

 

 

A l'automne, la couleur des vignes  et des arbres qui nous accompagnent jusqu'à La Salvetat, est somptueuse.

 

 

 

Encore un joli village: Olargues

 

 

Voilà un bref aperçu de ce beau département de l'Hérault mais de nombreux autres villages ou villes n'attendent que votre visite. Palavas les Flots (la cîté de Dubout), Maguelone (cathédrale), La Grande Motte (ses pyramides aux portes de la Camargue), Frontignan (son Muscat), Loupian (ses églises et mosaïques). Les aires CC de Lunas, Palavas, Balaruc ou Mèze vous permettront des étapes agréables ou vous pourrez déguster les  vins du pays: Picpoul, Faugères etc...

 

Bon Voyage. 

 

 

 

 

  (2)     Virée en Ardèche, Alpes et retour vers le Sud !

 

Mi-juin 2007, sitôt le bulletin des élections mis dans l'urne, nous voilà partis sur les routes de France et en cette saison, c'est vraiment super!

Avant l'Ardèche qui était le but de notre voyage, nos roues nous conduiront en Haute-Loire pour redécouvrir qqs lieux visités il y a bien longtemps! Après une promenade à Blesle et avoir longé la vallée de l'Allagnon, la visite de Brioude nous a bien plûe surtout par son église St Julien au pavement unique et aux fresques colorées.

 

 

 

 

A Lavaudieu, très joli village classé dans les "plus beaux de France" nous ferons une halte appréciée.

 

 

Nous entrecoupons régulièrement nos visites par des haltes "récup" dans des coins sympas de préférence comme ici sur les bords de l'Allier à St Ilpize.

 

 

Ce voyage sera pour nous l'occasion d'inaugurer nos étapes "France Passion" comme ici dans une ferme à Cerzat/Chambon où un accueil sympa nous fût réservé par les propriétaires.

 

 

La Chaise Dieu et son église abbatiale méritent le détour. Tapisseries du XVIe, cloître, stalles en chêne et la fameuse "Danse macabre", peinture murale, haute de 2 mètres et longue de 26, font partie des merveilles de cette abbaye du XVe S.

 

 

 

Le lac de Malaguet sera notre lieu détente du jour.

 

 

Direction Le Puy en Velay, ville fatiguante à visiter mais la récompense est au bout. Difficile de tout voir mais l'étonnante chapelle St Michel d'Aiguilhe, la cathédrale et son cloître du XIIe, la statue ND de France et la vieille ville où la dentelle au fuseau et les lentilles vertes sont à l'honneur!

 

                   

 

 

Continuation par le lac du Boucher, Arlempdes et une étape FP à Pradelles.

Nous quittons la Hte Loire pour l'Ardèche avec de magnifiques paysages par Montpezat, Ste Eulalie et le Mont Gerbier des joncs où la Loire prend sa source.

 

 

 

                              A L'assaut du Mont Gerbier!

 

Ferons une étape agréable sur l'aire de Lachamp-Raphaël où le village attend la Cyclo-Sportive "L'Ardèchoise". N'avons pas la patience d'attendre 24H pour encourager les copains qui y participent ... A notre décharge, un gros orage a précipité notre départ... Remplacerons par une balade aux cascades du Ray-Pic par des sentiers pentus dont nos mollets se souviendront.

 

 

Vendredi 22 juin, belle et chaude journée que nous mettons à profit pour "faire" la vallée puis les gorges de l'Ardèche.

 

 

                                       

 

                                               Nyons (Drôme)

Nous ferons étape à St Just, au domaine de la Favette, coin bien connu de nous puisque ce sera la quatrième fois que nous nous y arrêtons. Pour 6 euros, vous avez droit à un coin sympa et une bonne bouteille de la propriété!

Nous avons parcouru plus vite que prévu cette belle région, mais comme nous n'avons pas envie de rentrer, nous traversons le Rhône, direction Les Alpes et à l'approche du départ du Tour, les grands cols mythiques nous tendent les bras!Comme je n'ai pas emmené mon vélo, je peux faire le malin !!!

De Bourg d'Oisans à l'Alpe d'Huez, la montée est impressionante et les paysages superbes.

 

 

 

Au sommet de l'ALPE de belles balades au milieu des champs fleuris, des sommets enneigés et des torrents agrémentent nos moments de détente.

 

 

Etape suivante: Le Galibier

 

 

 

Nous roulerons dans le brouillard du col du télégraphe au Mont Cenis qui heureusement se dégagera le temps d'une photo!

 

 

Un crochet par l'Italie pour éviter le péage du tunnel de Fréjus et nous voici déjà sur les pentes de l'Izoard où nous comptions faire étape, un vent violent en a décidé autrement et c'est dans la vallée à Brunissard que nous trouvons le cadre idéal !

 

                 Les sentinelles de la Casse Déserte dans la descente de l'Izoard

 

Retour par Gap, Serre Ponçon, une ascension au mont Ventoux et la Camargue, étape classique lorsque nous n'avons pas envie de rentrer!

 

 

 

                                 ( 3 )   Le Canal du Midi

 

 

Si ses chemins de halage sont agréables à parcourir à VTT, ses rives et petits villages ne le sont pas moins en Camping-Car. C'est ce que nous avons fait début février 2008.

 

 

Grandiose idée que celle de relier l'océan à la Méditerranée! Les études de François1er, Henri IV et Richelieu n'aboutirent pas et c'est à Paul Riquet qu'en revient le mérite. Aujourd'hui, on aime surtout le canal pour la beauté de ses berges, la tranquilité de son cours qui nous fait traverser tout le Languedoc de Sète à Toulouse, de la Méditerranée au Lauragais par de bucoliques paysages.

C'est ici à Marseillan au lieu dit "les Ounglous"que le canal se jète dans l'étang de Thau pour rejoindre Sète et la mer.

 

Nous remonterons son cours avec un premier arrêt à Béziers où après avoir franchi l'Orb par un pont canal, il se trouve confronté à un dénivelé de 25 mètres. Les huit écluses de Fonséranes règleront le problème. Huit sas accolés présentant l'aspect d'un escalier de 312 m.

 

                   

 

 

Quittons Béziers par le tunnel de Malpas creusé à même la roche.

 

 

Un arrêt à l'Oppidum d'Ensérune.

 

 

Colombiers, avec son pont et son lavoir...

 

 

Avant un arrêt repas à Poilhes.

 

 

Un petit village particulièrement apprécié: Le Somail, avec son pont en dos d'âne flanqué d'une chapelle.

 

 

Par Quarante, Ginestas, Lézignan Corbières, Pézens et Bram nous rejoignons Le Seuil de Naurouze point de départ d'un précédent voyage!

 

 

Il ne nous reste plus qu'à continuer notre route pour nous rendre en Pays Cathare!

 

 

                                ( 4 )        En Pays Cathare

 

 

Notre circuit partira des étangs de Bages...

 

 

où nous avons "notre" petit coin pour l'étape! Quel plaisir en ouvrant les yeux  que d'avoir une pareille vue.

 

 

 

 

Mis à sac par l'armée française en 1496, le château de Salses fût reconstruit par le roi Ferdinand le Catholique en 1503. Restauré par Vauban en 1691, il devint successivement poste de surveillance, prison d'état, poudrière avant d'être classé monument historique en 1886.

 

 

 

 

Direction l'abbaye de Fontfroide où nous n'aurons pas la patience d'attendre l'ouverture pour visiter l'interieur. Ce sera pour une prochaine fois puisque nous n'habitons pas très loin. Le temps est à la pluie et c'est entre les gouttes que nous découvrirons le village de Lagrasse, classé dans les plus beaux villages de France.

 

              

Entamons maintenant la route des châteaux  par Aguilhar, Padern, Cucugnan, Queribus, Peyrepertuse et étape à Cubières sur Cinoble à l'entrée des gorges de Galamus qui valent le détour mais interdites aux CC.

Quelques photos :

 

 

 

                                      Le moulin de Cucugnan

 

                                                   Queribus

 

                                                       Peyrepertuse

 

 

 

Ce n'est pas à cheval mais en CC que nous grimperons jusqu'au village de Rennes le Château.

 

Rennes le Château et son église ont une histoire

 

 

L'abbé Saunière, curé de la paroisse de 1885 à1917, aurait paraît-il trouvé dans son église un trésor attribué  pour les uns aux templiers, pour les autres aux Wisigoths, voire le trésor de Jérusalem! Toujours est-il que le fameux abbé vécut richement. Ci-dessous, la tour qu'il se fit construire.

 

 

De nos jours encore, certains pensent qu'une partie du trésor est encore caché, c'est la raison pour laquelle le maire a fait installer à l'entrée du village, une publication interdisant toute fouille!  Dommage, nous avions emmené pelles et pioches !!!

Après une balade au château donjon d"Arque:

 

 

Nous retrouvons notre coin étape favori de la région que nous ne dévoilons qu'aux amis !

 

 

 

 

Alet les Bains ne manque pas de cachet. Les vestiges d'une ancienne abbaye et les maisons à pans de bois de la place de la République méritent une visite. 

 

 

 

 

Une petite incursion en Ariège pour une ville que nous adorons: Mirepoix.

 

 

 

 

 

 

Quelques kilomètres plus loin, le château de Lagarde:

 

 

Camon, encore un petit village calme et reposant:

 

 

 

 

Mais nous n'oublions pas que le but de notre voyage était le Carnaval de Limoux, nous irons donc visiter la ville avant l'effervescence. La flèche gothique de l'église domine la ville et la rivière.

 

                   

 

 

Photos du carnaval:

 

 

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus  et en voir davantage sur le carnaval de Limoux, vous pouvez cliquer ici sur notre blog "Folklore et traditions".

 

         //folklore.blog4ever.com/blog/lirarticle-161774-632474.html

 

 

C'est ainsi que se terminera cette semaine en Pays Cathare que je vous souhaite de découvrir en Camping-Car.

 

 

 

 

                                        La  CAMARGUE

 

 

 

 

La Camargue est sans aucun doute notre destination favorite et ce depuis longtemps... Bien sûr, nous ne sommes qu'à une heure de route mais cela n'a pas toujours été le cas;  j'ai même le souvenir d'avoir perdu les clés de notre premier fourgon sur la plage des Saintes et de les avoir retrouvées de nuit! Sans doute un miracle de Ste Sara...

Vaste plaine alluvionnaire, la Camargue est le produit de l'action conjuguée du Rhône, de la Méditerranée et du vent.

 

 

 

On peut y accéder par Arles, St Gilles ou Aigues Mortes sans oublier les bacs du Sauvage ou de Barcarin. Au centre de la Camargue s'étend le vaste étang du Vaccarès séparé de la mer par un étroit cordon littoral que protège la digue à la mer.

 

 

                    La tour de Constance et les remparts d'Aigues-Mortes.

 

 

 

 

La Camargue possède une faune exceptionnelle. Ragondins, loutres et oiseaux règnent sur cet immense domaine marécageux. Plus de 400 espèces sont dénombrées. Le flamant rose est bien sûr l'emblème de la camargue mais hérons, aigrettes, mouettes rieuses, gabians ou canards sont aussi bien présents.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais la Camargue c'est aussi ses taureaux et chevaux qui y vivaient jadis à l'état sauvage. Aujourd'hui,ils sont rassemblés dans les manades où les gardians les surveillent, les soignent ou les  accompagnent lors des abrivados.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques visites incontournables pour qui veut bien connaître la Camargue.

 

 

                 La tour Carbonnière (14e S). Elle aussi, elle penche!

 

 

 

Les Saintes Maries de la Mer et son église forteresse. Dans la crypte, sont conservés les ossements présumés de Sara et sa statue recouverte de dizaines d'épaisseur de vêtements et autres ex-votos. Flâner dans les ruelles aux maisons basses et blanches à la recherche d'un bon petit restaurant est un vrai plaisir. Laissez-vous tenter par une gardianne de taureau après avoir goûté quelques tellines à l'apéritif ...

Ne manquez pas le parc ornithologique du Pont de Gau, Méjanes pour les enfants avec petit train, arènes et spectacles en saison. Le musée camarguais installé dans une bergerie du mas du pont de Rousty.

 

 

Un point de vue sur les salins de Giraud a été aménagé d'où l'on a une belle vue d'ensemble. De là vous pourrez continuer jusqu'à la plage de Piémanson par une digue serpentant au milieu des étangs.

 

 

 

                                      A bientôt la Camargue!

 

 

free music


26/02/2007
27 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres